Ecrit par MadMousse le 22 octobre 2015 à 17h30
Defuse d'une bombe sur Counter Strike:
- Chef, j'ai un problème, j'ai un module avec six fils.
- Ok, est-ce qu'il y a un câble jaune ?
- Non, que du rouge et du noir.
- Est-ce que le dernier chiffre du numéro de série de la bombe est impair ?
- Non, c'est un huit.
- Ok, coupe le quatrième fil.
- Maintenant j'ai un bouton blanc avec marqué ABORT dessus, je fais quoi ?
- Cherche voir si y'a une étiquette "CAR" autour de la bombe.
- Ouais, y'en a une !
- Bien, reste appuyé sur le bouton et dis moi la couleur affichée.
- Ça clignote blanc !
- C'est bon, attends que le numéro un soit affiché sur le compte à rebours de la bombe et relâche
- C'est bon chef, on l'a désamorcée cette saloperie !

Njut!

Vous souvenez vous cette fabuleuse période où il fallait lire un manuel ? Cherchant pendant des heures à comprendre le schéma et les consignes d'une étape ? Gueuler sur la personne avec qui vous essayiez de travailler avec le dit manuel ? Et bien Keep Talking and Noboby Explodes (KTANE pour les intimes) pourrait être une simulation de montage de meuble Ikea !

KTANE ne vous aidera pas à monter une bombe, mais à la désamorcer en suivant les instruction d'un manuel. Pour éviter que cela soit trop simple, il faut diviser la tâche entre deux personnes minimum :

  • La première personne,le démineur, s'occupe de désamorcer la bombe sans pouvoir lire le manuel lui expliquant les étapes à suivre
  • Une ou plusieurs autres personnes, les experts, lisent le manuel sans avoir le droit de voir la bombe et doivent donner les indications au démineur pour la désamorcer.

La bombe ressemble à une sorte de valise composée de plusieurs éléments comme des modules, chacun ayant un comportement différent ou des éléments de "décoration" (port VGA, étiquettes, piles, etc.), tous plus ou moins nécessaires au désamorçage. Une bombe est toujours composée d'au moins un compte à rebours et deux modules.

Une partie se déroule donc de la manière suivante : le démineur découvre la bombe, décrit les modules de celle-ci à l'expert qui lit le manuel et donne les instructions au démineur pour désamorcer la bombe avant la fin du compte à rebours.

Le manuel ! Tout y est !

Le fameux manuel est composé de 23 pages et comporte toute la documentation nécessaire aux quatorze modules pour pouvoir désamorcer la bombe. Ne comptez pas l'apprendre par cœur, certains modules pouvant avoir plusieurs milliers de possibilités, d'autres ne pouvant être désamorcés qu'en suivant un parcours donné par l'expert et même certains composés de divers mots, vous ne vous en sortirez pas. D'ailleurs, on vous conseille vivement d'imprimer le manuel, car c'est beaucoup plus pratique d'avoir les pages dans la main que de lire un PDF.

De plus, plusieurs manuels sont disponibles. Chacun est représenté par un code disponible en première page. Chaque code amenant les modules à fonctionner différemment. Pour ce test, nous avons eu le code 241.

Je t'avais dis le fil noir !

L'un des premiers modules qu'on peut voir est le module à "fils simple", composé de 3/4/5/6 fils de couleurs différentes. Selon le nombre de fils, l'expert vous donnera une suite d'instruction comme savoir si il y a un fil jaune ou le nombre de fils rouge puis vous donnera le bon fil à couper. Simple n'est-ce pas ?

Mais tout peu très vite partir en couille quand le démineur n'est pas capable de décrire le module ou que l'expert est incapable de lire une consigne. Avec la mauvaise personne, ça peut très vite mal tourner.

Certains modules sont plus complexes à comprendre par l'expert que le démineur, car il ne voit rien.

Prenons par exemple le module "losange qui fait de la musique". J'ai bien dû rester dix minutes bloqué dessus car je n'arrivais pas à comprendre le fonctionnement du truc. Et je vous passe les détails pour le module morse qui vous fait communiquer en long long court long long court court court long. De bon moments de rigolade à prévoir.

Prise de vue en démineur : Attention, jumpscare gratuit.

Prise de vue en expert :

Bordel y'a une alarme !

Ne croyez pas pour autant rire facilement devant vos erreurs ! Selon la bombe que vous devez désamorcer, vous aurez le droit à un nombre précis d'erreurs avant que vous ne soyez réduits en charpie.

Dans les premiers niveaux, vous aurez le droit à trois erreurs et entre trois et cinq minutes pour désamorcer la bombe. Puis pour les dernières bombes vous n'aurez plus le droit à l'erreur et aurez un compte à rebours aléatoire.

Si vous avez le malheur de couper le mauvais fil (à cause des mauvaises instructions de l'expert) ou de vous dire "YOLO, JE FAIS LE CODE 4132", une erreur sera décomptée et le minuteur accélérera. Une erreur en début de partie vous fera perdre environ 30 secondes. Deux erreurs et ce sera presque une minute. Au bout de trois erreurs vous pourrez insulter votre expert et lui dire de retourner son manuel car il le lit forcément à l'envers.

Ajoutez à ça les éléments du décor qui amènent une petite dose de stress (alarme, lumière qui s’éteint, etc.), et vous voilà prêts à désamorcer votre bombe !

Et si vous voulez encore plus d'immersion, le jeu supporte aussi l'Oculus Rift et les Razer Hydra ! Rien de plus drôle que de voir le démineur avoir un jump scare à cause du réveil.

Conclusion de MadMousse:

Keep Talking and Noboby Explodes est un jeu à sortir en soirée avec des potes, qui peut très bien remplacer votre vieux Time Up ou vos Cards Againts Humanity imprimé à la main. Le nombre de modules et la difficulté croissante du jeu permettent d'avoir toujours quelque chose de neuf à faire.

Par contre, lorsque l'on joue avec la même personne pour avancer, certains modules devienne rapidement facile, comme les câbles, les boutons ou les symboles.

Je conseille donc vraiment de sortir ce jeu en soirée, comme un jeu de société. Par contre, évitez de le sortir avec une personne avec qui vous vous entendez mal, ça va mal finir.

8

Conclusion de Lyrad:

Ce jeu est une petite pépite à ressortir en soirée entre amis en remplacement d'un jeu de carte et autour d'une bière. Assurez vous que tous les invités participent sous peine de passer pour un attardé mental à gueuler des choses comme "Le fil est bleu et rouge, il y'a une lumière éteinte et une étoile pleine ! QUE DOIS-JE FAIRE !?" ou encore "Ok il y'a 4 touches, des seins, un trois cassé, un smiley qui tire la langue et un pansement". Succès garanti pour des heures de rejouabilité.

Les 2 défauts notables sont une musique qui hurle un peu trop même en baissant le volume en jeu de façon que l'on entende plus les indications de l'expert. Ainsi que le fait que la difficulté baisse considérablement lorsque les rôles s'inversent. Si vous avez joué expert sur un module sur lequel vous tombez en tant que démineur vous savez d'office ce que votre expert attend de vous pour résoudre le puzzle. À moins de se cantonner à un seul rôle pendant tout le jeu vous ferez donc face à ce léger problème.

Le jeu est vendu 15 dollars (~13,50€), c'est tout de même un peu cher pour ce qu'il est même si il y'a le support Oculus Rift et contrôleurs type Razer Hydra. Le juste prix serait autour de 8-10 euros maximum. Rajoutez 1 point à la note si le prix est en dessous de 10 euros.

7


Laisser un commentaire
comments powered by Disqus