Ecrit par Gooddick le 4 novembre 2015 à 20h50

Le dernier opus de la série d’Anno est paru le deux novembre sur Uplay et Steam. Après une dizaine d’heures dessus, il est temps de vous faire un premier retour.

Le grand changement comparé aux précédents opus est l’absence de mode libre ou plutôt la fusion de celui-ci avec le mode solo. Je m’explique : dans les précédents Anno, vous pouvez lancer un mode libre ou sandbox, directement depuis le menu. Dans Anno 2205, vous n’avez pas cette possibilité. Vous n’avez qu’un seul et unique mode, le mode campagne. Un choix étonnant car le jeu se retrouve donc sans son atout majeur.

Malgré l’absence de mode libre, le jeu reste plaisant à jouer. Vous pouvez parfaitement vous développer sans prêter garde aux différentes missions secondaires. Divisé en plusieurs cartes, vous devez conquérir le plus d’espace possible, tout en agrandissant votre civilisation. Un peu comme ce que proposait Anno 1404 avec les différentes îles et les fertilités, Anno 2205 a aussi son lot de secteurs différents. Vous devez toujours vous étendre pour obtenir certaines ressources et donc un certain niveau de civilisation. En revanche, vous aurez quelques difficultés supplémentaires : en antarctique, le froid vous forcera à regrouper vos colonies et vos usines ; sur la lune, des boucliers énergétiques seront nécessaires pour protéger vos colons et vos usines des pluies d'astéroïdes ; etc. En revanche, Anno 2205 risque de perdre de sa rejouabilité car les cartes ne sont plus générées aléatoirement.

Le plus flagrant est l'absence d'un bouton de sauvegarde. Il est en effet impossible de sauvegarder manuellement la partie. Le jeu se charge tout seul de sauvegarder votre jeu. Par contre, rien n'indique quand le jeu est sauvegardé.

Pour couronner le tout, les performances du jeu sont très instables. Anno 2205 se retrouve parfois avec un framerate catastrophique. Au bout de quelques heures c'est pire et en observant la consommation de la RAM, tout porte à croire que cette version aurait une fuite de mémoire. De plus, le jeu est plus fin que ces prédécesseurs mais la population et certains effets ont perdus en qualité. Le framerate a tendance à nous faire subir de l’input lag. Par exemple, le clavier ne répond pas à notre commande ou l’impression du clique gauche force parfois le joueur à créer un rectangle de sélection plutôt que de sélectionner tout bêtement une unité.

Des drivers Nvidia viennent de sortir pour un meilleur support du jeu. Sur ma configuration (i5 3570K OC 4.2 Ghz / 970 GTX / 8 Go de RAM) aucune différence n'est notable avant ou après le changement de driver.

Pour l'instant, il est évident qu'il faut attendre avant d'acheter Anno 2205. Les développeurs du jeu (Blue Byte) ont toujours été réactifs sur les patchs des précédents jeux. Il est aussi notable que le jeu ne propose pas de multijoueurs.

Nous posterons un retour dès les premiers patchs sur le jeu et les performances. L'ensemble des screenshots de cet article proviennent du jeu avec toutes les options graphiques sur le plus haut paramètre sauf l’anti-antialiasing en fois deux.



Laisser un commentaire
comments powered by Disqus